Mon matériel

Présentation de mon matériel informatique

La majorité de mon matériel provient de récupérations ou de dons, et le reste vient d’achats imprévus, à petit budget. J''avais déjà fait cette liste sous forme de tableau, mais c''était pas agréable à lire.

En poste principal fixe, j’utilise un ThinkCentre M52. Un des trois pc sauvés dans le grenier d’une école et upgradé. Un Pentium4 631 avec 3Go de mémoire vive et un disque dur de 160Go, installé sous MX Linux. Les trucs les plus pratique sur cet ordi, ce sont les 8 ports USB2, le port firewire, le port série , qui peuvent dépanner si j’ai besoin de récupérer des trucs sur du vieux matos. Avec 12 ans au compteur, il ne fait pas énormément de bruit, et est très bien refroidi. Pour faire des recherches rapidement, il n’y aucun problème avec, ça ne rame pas du tout, mais le processeur a tendance à tourner autour des 100 %. En rajoutant de la DDR2 (l’idéal serait de le monter à 4Go), il est même possible de faire tourner des petites VM Debian/CentOS, sans trop de problèmes.

En poste portable, j’utilise un Dell Inspiron 15 3552, acheté pour remplacer un HP donné par un membre de la famille. Le processeur est un Celeron N3060, un Atom rebadgé, avec 4Go de RAM, et un SSD de 120Go(en remplacement du disque dur de 500Go). La consommation électrique est ultra faible et il est possible de tenir une journée sans trop de problèmes avec. Sinon pour le reste de la connectique, il y a un lecteur et graveur DVD, un touchpad, du micro-HDMI, un lecteur de cartes SD (plein format) et trois ports USB. Il est actuellement sous Manjaro Budgie. J''ai mis Windows 10 dessus en dualboot, et c''est largement utilisable. Contrairement à ce que beaucoup de personnes peuvent dire sur ce type de matériel, ça ne rame absolument pas. Il faut juste ne pas utiliser Windows dessus, et choisir une bonne distribution. J’ai pu virtualisé du Windows 10, mais c’était pas très rapide (parce qu’il n’y avait pas assez de mémoire vive). Pour le reste, TOUT les sites passent dessus, et le multitâche ne pose aucun problème. Je m’en suis servi d’une façon assez intensive pendant mon stage, et il n’y a jamais eu de ralentissement. Les seuls trucs chiants, c’est le BIOS ….minimaliste et l’unique emplacement pour la RAM (DDR3L).

En serveur, il s’agit également d’un ThinkCentre M52, mais avec 4Go de mémoire vive, et deux disques dur de 500Go, cumulés avec LVM
Le système installé est Ubuntu 18.04. Il me sert de serveur de test, pour plein de trucs, dont Docker et Plume. Mastodon, Nextcloud, etherpad, privatebin, tournent par contre en prod, et sont utilisés quasiment tout les jours. Ma mère s’en sert également indirectement en lançant son navigateur avec X over SSH, pour éviter de surcharger l’éternel ordi familial (de 2003, avec un Pentium4 530 et 1Go de RAM). La compilation des assets pour Mastodon et des dépendances pour Plume le font facilement monter en charge partout par contre. Du coup, c’est important d’être patient avec. Cet unique inconvénient est compensé par le fait que c’est vraiment du matériel ultra-fiable qui ne bouge pas, même en l’utilisant intensivement.

Au niveau du téléphone, j’utilise un Xiaomi Mi A2 Lite, sous Android 8.1 (Android One) avec les derniers patchs, et bientôt Android 9. Le Snapdragon 625, les 3Go de RAM et 32Go d'espace de stockage (22Go en réalité) sont largement suffisants pour faire tout et n'importe quoi. Les photos prises sont de bonnes factures, et l'écran est magnifique

J’utilise également comme tablette une Lenovo Tab2 A7-10, qui fonctionne sous Android 5, avec 1Go de mémoire vive et un MT8127. Android 5 qui était censée être une version plantée, fonctionne sans aucun problème (vraiment pas comparable à Android 4.12 qui était censé être fiable, mais qui était lamentable en réel sur un Samsung entrée de gamme). Et sinon, cette tablette est largement suffisante pour dépanner le serveur, faire des jeux et regarder des vidéos confortablement. Elle tient une semaine sur batterie sans broncher.

Le Neffos Y5L fait office de GPS, car il se débrouille pas trop mal pour ça, et même s'il a des bugs bizarres, Nokia Here tourne sans problème majeur dessus. Le Snapdragon 210 est loin d'être un modèle de fluidité, et les 1Go de RAM sont vite saturés.

Au niveau du routeur, un TP Link WR841N est installé. C’est un petit routeur tout simple qui fait largement le boulot, et qui est même plus rapide que la Livebox2 qui traîne (débit doublé en WIFI). Il a quelques fonctions de routage basique, un pare-feu, et de contrôle du débit. Le plus intéressant est la possibilité d’installer facilement un réseau WIFI invité.